Hachiya Kanesada Katana

1,500.00

11 en stock

Hachiya Kanesada Katana 1,500.00

Badge de confiance katana

 

les moyens de paiements possibles sur le site

Caractéristiques Détaillées :

  • Signature (Mei): 表【兼貞】
  • Catégorie: Katana
  • Époque de Création: Période Muromachi
  • Date de Certification: Heisei 3 (1991), le 12 septembre
  • Dimension de la Lame: 63,4 cm
  • Profil de Courbe (Sori): 1,6 cm
  • Orifices de Montage (Mekugi-ana): 2
  • Largeur Originale (Motohaba): 2,0 cm
  • Épaisseur Initiale (Motokasane): 0,45 cm
  • Largeur Extremale (Sakihaba): 1,35 cm
  • Épaisseur Extremale (Sakikasane): 0,3 cm
  • Masse de la Lame: Aux alentours de 308,4g (excluant Habaki et manche)
  • Masse du Habaki: Environ 10g
  • Longueur du Fourreau (Saya) Complète: Estimée à 90,5 cm

Cadre Historique et Origines :

Ce sabre représente une des rares pièces de l’illustre forgeron de la province de Mino, Hachiya Kanesada. Issue de Mino, cet objet semble avoir été forgé durant l’ère Tenbun (aux alentours de 1532), ce qui le rend témoin d’une époque de près de 491 ans passés. Sa finesse, avec une largeur de base de seulement 2 cm, rend cette épée particulièrement exceptionnelle de part sa légèreté.

Kanesada fut régulièrement honoré du surnom “Hachiya” pour son attachement à l’aire nommée Hachiya dans la province de Mino, nom partagé sur de nombreuses générations par les forgerons de la période Muromachi. Ces artisans étaient réputés pour la qualité et la finesse de leurs ouvrages, alliant esthétique à utilité.

Les sabres Kanesada sont reconnus pour leur équilibre parfait entre l’élégance du trempage et l’efficacité de la coupe. La certification de cette lame comme étant une Kanesada “shoshin” (authentique), vraisemblablement de quatrième génération selon la datation, en fait un objet de grande valeur pour les connaisseurs.

L’influence de l’école Hachiya Kanesada fut notable durant la période Muromachi, en particulier à une époque marquée par des conflits incessants qui augmentaient la demande en sabres sûrs et performants. Les armes de cette fabrication étaient estimées non seulement pour leurs qualités coupantes, mais aussi pour leur esthétique raffinée.

Cette pièce, façonnée par Kanesada, illustre magnifiquement l’artisanat de l’époque des guerres civiles du Japon, durant laquelle les samouraïs recherchaient ardemment des armes fiables. Posséder une telle œuvre est un véritable honneur et offre une perspective sur la culture du Japon féodal d’autrefois.